banniere

Classification Phylogénétique

espace membre


  • lien_web1
  • lien_web1
Slider Banner by WOWSlider.com v3.8


Petite Histoire

La classification du vivant n'est pas une chose facile. L'envie de classé les espèces date de très longtemps, une première classification aurait été mis en place bien avant J.C.
Mais le système à l'origine de la tradition de classification est celui de Linné dans les années 1700.
Mis en place par le botaniste Carl von Linné de nationalité Suédoise. Cette classification est appelée "classification classique" ou "classification traditionnelle" et parfois même "classification Linnéenne".
Les règles de classification instaurées par Linné furent respectées par quasiment tous les naturalistes qui suivirent la mort du botanistes.
On peut nommé :
Georges Cuvier; fondateurs de l'anatomie comparée moderne, il énonce le principe de subordination des organes et de corrélation des formes. Une subordination des organes indiquent successivement l'ordre, la famille, le genre et enfin l'espèce.
Ainsi que Charles Darwin; qui a formulé l'hypothèse selon laquelle toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps à partir d'un seul ou quelques ancêtres communs grâce au processus connu sous le nom de "sélection naturelle".
Cette théorie dû attendre les années 1930 pour être considérée comme l'explication essentielle du processus d'évolution. Aujourd'hui elle en est toujours la base de la théorie moderne de l'évolution, mais de nouveaux critères de classification jugés plus objectifs virent le jour, notamment grâce à la recherche génétique.
C'est à la fin des années 1960 que la toute la systématique est révolutionnée, par une méthode établie par Willi Hennig, biologiste allemand. C'est le début de la "Classification Phylogénétique".

Classification Traditionnelle VS Classification Phylogénétique

La Classification Traditionnelle inclus les principes d'évolution et de sélection naturelle en établissant leur critère de classification sur les rapports d'ancêtre à descendant; c'est de la généalogie.
La classification phylogénétique se base sur le critère de la plus proche parenté entre espèces. Celles ci ont évolué les unes à partir des autres; c'est de la phylogénie.

La classification traditionnelle tente de fournir une hiérarchisation à l'aide des rangs taxinomiques du système linnéen. Ce sont les noms des catégories tels que l'ordre, l'espèce, la classe, la famille, l'embranchement. Mais également l'infra-classe, l'infra-famille....Aïe! pfou...Qui ne s'est pas mélangé dans toute cette nomenclature?
A l'inverse La classification phylogénétique rejette toute catégorisation des niveaux hiérarchiques. Finie l'idée anthropocentrique et non objective d'une échelle des êtres. La hiérarchie de la classification phylogénétique est celle de l'emboîtement des taxons les uns à l'intérieur des autres selons un dérivé propre. Ainsi la supériorité de l'espèce humaine sur les autres espèces n'a plus lieu dans la classification phylogénétique.
De la nomenclature traditionnelle, la phylogénie à conservé seulement deux rangs taxinomiques : l'espèce et le genre. Mais aucune hiérarchie n'est établie autre que celle du simple emboîtement des taxons. Les deux réunis forment la nomenclature binominale (combinaison de deux termes), c'est la manière imposé par Linné et les scientifiques de notre époques à nommé une espèce.

La Classification Phylogénétique